#75- 🧑‍💻Ton nouvel iPod, de meilleurs maps, et des images riquiqui

#75- 🧑‍💻Ton nouvel iPod, de meilleurs maps, et des images riquiqui
Photo by Andres Urena / Unsplash

Hello,

J’espère que tu vas bien. Moi c’est la grande forme en ce moment avec le retour des beaux jours, des verres et terrasse et une actu toujours aussi intéressante à te partager.
Merci à toutes les personnes qui me font des feedbacks sur cette newsletter même à des moments inattendus (😉Nathalie).

Pour les autres n’hésitez pas à laisser votre avis ici ou directement en répondant à ce mail.

Au menu cette semaine :

  • 🎧L’iPod te manque déjà ? J’ai LA solution
  • 🗺️Google maps bientôt être beaucoup plus réaliste
  • 🛠️Réduire facilement la taille des images

🤨Les derniers développements sur le rachat de Twitter

🎧 L’iPod te manque déjà ? J’ai LA solution

La semaine dernière, Apple a mis un terme à la carrière de l’iPod, une gamme iconique qui a popularisé et simplifié la consommation de musique. L’iPod est aussi l’une des briques essentielles de l’Apple que nous connaissons aujourd’hui.

S’il n’a pas été le 1er baladeur MP3 à disque dur, l’iPod a révolutionné le genre notamment grâce à son interface à molette tactile. Si tu es nostalgique et que tu souhaites continuer d’utiliser un iPod en écoutant ta musique préférée c’est possible grâce à une géniale application web.

C’est bluffant car les contrôles marchent parfaitement et tu peux même retrouver « Cover Flow » la fameuse interface simili 3D sur les playlists que tu écoutes tous les jours.

Voilà ! À chaque fois que tu auras une petite nostalgie des vieux iPods fonce sur ce site, véritable madeleine de Proust numérique.

🗺️ Google maps bientôt être beaucoup plus réaliste

Même si Apple est un concurrent de plus en plus sérieux dans le domaine de la cartographie, Google reste le maître incontesté de la cartographie grand public avec Maps. Et le géant de la recherche compte bien conserver son avance tant la recherche locale est cruciale dans sa stratégie.

En effet la recherche locale est un vecteur de publicité important pour Google et il compte bien garder son leadership sur Maps pour continuer de vendre ses pubs aux commerçants qui souhaitent gagner en visibilité.

La semaine dernière se tenait la Google I/O, la grand-messe annuelle au cours de laquelle Google nous parle du futur de ses produits. C’est notamment là qu’on découvrait l’an dernier le miroir magique dont je te parlais ici.

On ne va pas se mentir, nombre des annonces n’arrivent pas sous cette forme entre les mains du public. Seulement Google a également annoncé quelques nouveautés plutôt impressionnantes qui vont booster le réaliste des cartes proposées par Maps.

Via des photos et de l’IA on arrive désormais à un rendu photo réaliste assez dingue.

Ça s’appelle “Vue Immersive” et tu as la vidéo de présentation juste ici 👇.

Ce que je trouve intéressant :

  • On peut simuler la lumière d’une façade à différentes heures de la journée (pas mal pour tester la luminosité d’un appart)
  • On peut visiter l’intérieur d’un immeuble ou commerce juste à partir des photos postées par les visiteurs. J’attends de voir le nombre de photos qu’il faut pour obtenir le rendu de la démo mais c’est assez fou.

Et toi tu es plutôt team Google Maps ou Apple Maps (bon si tu n’as pas d’iPhone pas besoin de répondre 🙄).

🛠️Réduire facilement la taille des images #Summerbody

Dans la série “dis que tu es vieux sans donner ton âge ?”
J’ai connu le web à l’époque ou une image mettait parfois plusieurs minutes pour se charger.
Ça peut paraître dingue mais le poids de chaque image devait être optimisé pour charger plus rapidement.

Aujourd’hui on s’en fout un peu de tout ça.

Avec la fibre et la 4G/5G en mobilité, tout semble charger instantanément si bien qu’on ne regarde plus du tout le poids des images qu’on utilise dans nos présentations, mails et sites web.

D’ailleurs, on s’en fout tellement qu’on hésite jamais à rajouter un petit gif ou mieux encore une vidéo juste pour le plaisir.

Et je m’inclus complètement dans la critique 🙈.

Seulement ce n’est pas parce qu’on est en haut débit qu’il faut faire n’importe quoi. Il y a en effet au moins 2 excellentes raisons de limiter le poids des images:

  1. Ça diminue la pollution numérique
  2. Ça améliore le référencement naturel car Google (entre autres) adore les sites qui se chargent vite

La raison pour laquelle je te parle de tout ça c’est que je suis récemment tombé sur Shrink.media qui est une application qui réduit drastiquement le poids de tes images (entre 30 et 90% selon mes tests).

Upload Image to Reduce File Size | Shrink.media
Upload your image and choose photo quality and dimensions. Use our image compression tool to get amazing result.

Tu charges une image, défini avec une réglette le compromis que tu es prêt à faire sur la qualité et les dimensions de l’image et c’est parti !

À ton avis : cette image d’illustration de Shrink.media a-t-elle été réduite par Shrink.media ?

Cherry on the cake, il existe des applications pour iPhone et Android.

🤨 Rachètera ? Rachètera pas ?

Le feuilleton incroyable du rachat de Twitter n’en finit pas. Après une succession folle d’évènements le mois dernier qui ont abouti à l’acceptation de l’offre de rachat de Twitter par Elon Musk rien ne va plus.

Si tu veux un récap complet, je te propose notre épisode de Podcast sur le sujet et une fois n’est pas coutume, je te mets le lien de la vidéo Youtube (car oui tous les numéros sont sur Youtube).

Tout ça pour dire qu’Elon Musk fait la fine bouche et annonce mettre en pause son offre de rachat (sauf qu’en fait ça pourrait lui coûter cher).

La raison invoquée : Il y aurait beaucoup plus de faux comptes que prévu sur Twitter et ça, ça change tout pour Elon.

Pourquoi c’est important ?

Twitter ne rigole pas avec les comptes fake, le réseau social affirme en effet en supprimer 500.000/jour.

Certes, il y a des loupés et Twitter estime environ à 5% le nombre de faux compte sur la plateforme… Sauf que selon Musk on serait plutôt à 20% ce qui est juste énorme.

Or, quand on sait que le business model de Twitter repose à 99,9% sur de la pub, il y a des raisons d’être inquiet sur le nombre de vrais utilisateurs. En effet même si je ne suis pas un expert de la pub sur les réseaux sociaux (petite dédicace à Augustin un fidèle lecteur qui pourra me corriger si besoin), le coût d’une pub est directement lié à l’audience adressée.

Et il apparaît logique que plus on adresse de personnes, plus on paie… Du coup savoir qu’on touche 20% de personnes en moins que ce qui est annoncé, peut amener à réduire les dépenses publicitaires et les revenus…Sans compter instaurer le doute sur le nombre “réel” d’utilisateurs de Twitter.

C’est la raison pour laquelle Elon Musk souhaite faire la chasse aux bots et aussi celle pour laquelle il souhaite connaître le nombre exact d’utilisateurs car cela peut jouer sur la valeur de la société.

Du coup à ce stade impossible de savoir si Elon Musk va véritablement racheter Twitter.

La suite au prochain épisode.