#91 - 📸 L’IA qui te tire le portrait & la data chez Disney

#91 - 📸 L’IA qui te tire le portrait & la data chez Disney
Photo by Kin Li / Unsplash

Hello,
J’espère que tu vas bien et que tu profites de ce jour off.
Comme tu le vois j’ai pensé à toi avec un joli programme et des sujets qui m’ont vraiment bluffé cette semaine.
Bonne lecture !

📸 L’IA qui te tire le portrait

Je t’en parlais il y a quelques semaines mais c’est juste hallucinant à quelle vitesse s’enchaînent les nouveautés dans le domaine de l’IA générative d’images.

Dernier exemple en date, la sortie la semaine dernière de premières applications concrètes qui s’appuient sur le modèle Stable Diffusion et une application Google pour produire à partir d’échantillons de photos des images assez folles.

Ca marche avec des produits, des animaux et bien sûr des êtres humains.

Tous les outils pour faire cela sont gratuits mais pas forcément simples à utiliser pour le commun des mortels. Du coup des développeurs très malins proposent des solutions “clés en main” pour tester en quelques minutes.
Seul problème : c’est payant.

Le principe :

  1. Tu te rends sur le site Astria.ai ou Profile Picture AI
  2. Tu crées un compte et achètes des crédits (j’y reviendrais)
  3. Tu charges une vingtaine de photos de toi pour que l’IA apprenne
  4. 1H plus tard tu peux commencer à taper des requêtes qui vont générer des images inédites

Tu me connais j’ai bien entendu testé et je dois reconnaître que ça produit des résultats assez dingues.

Voici des images de moi générées par l’IA

Et encore je n’ai pas complètement suivi les recommandations sur les images à charger du coup je pense que l’IA aurait pût être encore plus pertinentes sur ses résultats.

Bien sûr je te conseille de tester tant c’est hallucinant et que ça ouvre des possibilités folles pour l’avenir.

En revanche le point négatif c’est que les développeurs qui ont lancé ces applications “user friendly” surfent sur la vague et augmentent chaque jour leurs tarifs.

Astria a débuté à 4$ et coûte au moment ou j’écris 20$ pour tester sur un modèle. Même chose pour son concurrent Profile Picture AI.

A tester d’urgence donc si tu veux une photo de profile unique.

🎢 Comment Disney compte utiliser son service de streaming pour customiser l’expérience dans ses parcs ?

On le sait la data est l’une des clés du succès pour les services de streaming : savoir ce que l’on regarde, combien d’heures par mois, quelles cover fonctionnent le mieux…

On le sait peut être moins mais Disney est devenu un accro de la data dans ses parcs depuis 2013 et l’introduction de bracelets équipés de puces RFID. L’objectif ? Comprendre les flux de visiteurs, les attractions les plus populaires et optimiser la logistique dans les parcs.

On apprend désormais via Bob Chapek le CEO de Disney que la firme de Mickey a pour ambition de fusionner les data en provenance des parcs avec celles issues de Disney + pour obtenir une combinaison inédite en terme de personnalisation.

Imagines que tu adores l’attraction Pirates des Caraibes, on te proposera un contenu similaire lorsqu’il sort sur Disney +. A l’inverse on peut imaginer te proposer dans le parc pour ta 1ère visite des attractions qu’on fait des personnes ayant les mêmes habitudes de visionnages que toi.

C’est redoutable et à ce jeu, Netflix et Amazon ne peuvent que prendre des popcorn et admirer.

C’est une des nombreuses illustrations de la fameuse “Flywheel” Disney :

Ce graphique a 65 ans mais est toujours d’actualité

Ce schéma réalisé par Walt Disney lui-même en 1957 explique comment chacun des business de la société alimente les autres pour garder l’utilisateur dans un seul écosystème.

Pour reprendre l’exemple du Pirate des Caraïbes, il s’agit à l’origine d’une attraction qui a inspiré une série de films. A l’inverse, Toy Story a inspiré des attractions et des jouets générant pas mal de revenus annexes.

Des génies chez Disney !

🛰️ La bonne raison d’acheter des AirTags

white ceramic mug on white table
Photo by Jonas Elia on Unsplash

Les AirTags d’Apple sont je pense un accessoire très sous coté tant il permet de rendre des services pour un tarif assez dérisoire.

Concrètement ce tracker de la taille d’une grosse pièce est lié à ton compte Apple et tu peux le localiser même s’il est à l’autre bout du monde dès lors qu’un appareil Apple passe à proximité.

Ajoutes à cela une autonomie d’un an et que c’est un gadget que tu peux placer dans ton vélo, ta valise et même sur ton chien, ça en fait selon moi un must have si tu as un iPhone.

D’ailleurs j’étais tombé sur ce tweet le mois dernier expliquant la mésaventure de ces passagères qui se sont fait voler leurs valises à l’aéroport et qui sont parvenues à les retrouver grâce aux Airtags placés à l’intérieur.

Bref si tu pars bientôt en vacances c’est le gadget à avoir sur toi.


🚗 Les voitures électriques chinoises à l’assaut de l’Europe

Le dernier épisode de notre podcast tech est dédié à l’invasion des voitures électriques chinoises qu’on a particulièrement senti à l’occasion du dernier salon de l’Auto.

Les voitures d’aujourd’hui sont de véritables ordinateurs roulant et ça tombe bien la Chine s’y connaît pas mal en électronique 😇.

Pourquoi l’électrique redistribue les cartes ? Quel impact pour les fabricants européens ? Faut-il limiter les subventions aux véhicules européens ?

Autant de questions auxquels on répond dans cet épisode.

Et voilà c’est tout pour cette semaine !
Si cette newsletter t’a intéressée tu peux :